Lutte contre le Coronavirus/ Alexandre willy Neth (LIDHO) : « La question des déplacements de populations a besoin d’être traitée avec diligence »

La pris en compte des migrants dans la stratégie de lutte contre la propagation du Coronavirus, à travers un plan spécifique. C’est une requête de la Ligue ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) au gouvernement ivoirien dans le cadre de son projet de plaidoyer pour l’inclusion des migrants, déplacés internes et frontaliers, dans le programme économique, social  et humanitaire de réponse COVID-19. Dans un entretien qu’il nous a accordé le mardi 20 octobre dernier, au siège de l’organisation, à Cocody, Alexandre Willy Neth, le président de la Ligue ivoirienne des droits de l’homme a expliqué que la lutte efficace et l’efficience de l’action gouvernementale contre la propagation de la COVID-19, commandent une attitude particulière  sur la question des personnes déplacées. « La question des déplacées a besoin d’être traitée avec diligence pour impacter véritablement la lutte contre la COVID-19 », a-t-il soutenu. A cet égard, le défenseur des droits de l’Homme a souligné que les déplacements des populations sont un vecteur important de propagation du virus. Aussi la maîtrise des mouvements peut-il aider à mieux gérer la pandémie. Poursuivant, Alexandre Neth a suggéré que la prise en compte de ce vecteur prenne l’aspect d’un filet social de sorte à protéger les personnes déplacées.

lire la suite par ici

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres actualités

Président National

Ligue Ivoirienne des Droits de l'Homme (LIDHO)