Côte d’Ivoire : tout faire pour enrayer la violence

Paris, Abidjan – La Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) et ses organisations membres, la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) et le Mouvement Ivoirien des Droits Humains (MIDH), appellent les acteurs politiques au dialogue, entre eux et avec la société civile, unique façon d’atténuer les risques d’escalade à deux semaines du scrutin présidentiel. Alors que l’opposition vient d’annoncer qu’elle se retirait du processus électoral, la tension monte dans le pays.

Lire la suite de cet article ici

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres actualités

Président National

Ligue Ivoirienne des Droits de l'Homme (LIDHO)