Bouaké : SORO Zoumanan, nouveau président de la Lidho

La section de la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) de Bouaké était en assemblée générale Extraordinaire, le samedi 16 juillet 2022 à Bouaké.


Après 16 années passées à la tête de la Lidho de Bouaké, Kouassi Kouman Traoré a présenté le bilan des 16 années.

<< Depuis 2006, la section Lidho de Bouaké a mené plusieurs actions en faveurs des populations et pour la croissance de la structure. « 

« Nous avons mis en place plusieurs sections notamment la section de Katiola et Dabakala dans la région du Hambol, la section de Bongouanou ( MORONOU), Korhogo et Boundiali (Poro), Odienné (Dinguelé), waninou ( 18 montagnes). « 

« Au titre des enquêtes, il a précisé que la section est spécialisée dans l’enquête du foncier, a Bouaké. Nous avons déposé un rapport sur le quartier Broukro-Banco au préfet de région d’alors Konin Aka et une copie à la justice, à la gendarmerie nationale et à la police nationale. »

« Un autre rapport sur la quartier TSF-sud et Adjé-Yaokro, tous ces dossiers ont été déposés chez le préfet de région, Tuo Fozié. Il y a les enquêtes des Violences Basées sur le Genre (VBG) et les droits humains. »

 » Il y a eu des formations qui ont été faites par les camarades. Nous avons formé des agents de police sur la police proximité, les agents électoraux à courts et moyens termes sans oublier les dons aux pensionnaires de Saint-Camille et au CHU de Bouaké >> a énuméré le président sortant.

Avant de relever que le bilan financier a été catastrophique parceque les cotisation mensuelles ne rentraient.

Kouassi Kouman Traoré a précisé que dans l’ensemble, le bilan est satisfaisant
pour le président sortant. Passer 16 ans à la tête d’une…Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.